Articles de ménage et de bazar

(Extrait)

L’Autan et le suroît

A l’angle aperçu des rues

J’obtempère

Il n’est pas de destin

 

Chaque imprévu défie

Les amènes débords

 

Au saut du lit

Qui connaît l’heure brève

Qui rudoie l’amitié

Déconcerte l’autan

Le suroît

 

Chaque défunt construit sa perte

L’embrun

 

Je suis sous une porte

Aplati et serein

Attentif à la houle veineuse

Comptable du décor

Et de ses Asturies

 

Etonné plus qu’hier

De l’ombre décelée dans mon dos

J’envisage la fuite

 

La concession époumonée

L’autocrate mourra

Avant le jour prochain

Avant l’effroi l’éveil

Le réconfort

Son ménage fait

Ses bibelots emballés

Soupesés

Et brisés

 

Il greffera l’hermine

A l’encolure blême

Des dérisoires

A ce moment